Lamorlaye - Elections municipales 2018

Madame, Monsieur,

Si je me présente à vous aujourd’hui, c’est pour une raison simple: je suis profondément enthousiaste et optimiste pour Lamorlaye

Comme vous le savez sans doute, le Conseil d’Etat a annulé les dernières élections municipales. Ce n’est qu’un épisode de plus pour une municipalité qui, décidément, ne parvient pas à trouver un fonctionnement normal. Cela en dépit des promesses faites par ceux qui sont impliqués depuis des années dans le véritable «  théâtre politique » qu’est hélas devenue notre Ville. 

Au-delà des jugements des tribunaux, je m’interroge sur le manque d’ambition des équipes qui se sont succédé à la Mairie pendant ces quinze dernières années. Pendant que les villes aux alentours évoluent et se modernisent, Lamorlaye est à l’arrêt. 

Certes nous vivons dans une « ville parc », mais devons-nous pour autant en oublier notre centre-ville ? Il est le moins attractif de l‘aire cantilienne . Beaucoup d’habitants font leurs courses ailleurs, son aménagement n’a jamais été repensé, les commerçants ont pourtant de nombreux projets. J’aurai l’occasion de vous présenter un projet précis. 

Pourquoi n’y a-t-il pas de vision stratégique de long terme ? Aucun projet de développement économique n’a jamais été présenté pour Lamorlaye. Il s’agit pourtant d’enrayer la chute constante de notre population (nous avons perdu 410 habitants en 10 ans). Il nous faut accompagner les mutations des activités équestres, en créant un pôle d’excellence. Il faut sortir enfin notre territoire de l’ombre de Chantilly en lui donnant une forte identité. 

Pourquoi notre jeunesse est-elle si peu prise en compte ? Elle ne dispose pas de lieu dédié aux loisirs et à la culture pour se rassembler librement et en toute sécurité. Ce sera un axe fort de notre programme.

Que disent nos associations sportives et culturelles ? Je les rencontre actuellement pour mesurer leurs attentes. J’entends qu’elles ont d’abord besoin d’attention de la part des élus, avant même de parler de budget. 

Si je suis optimiste, c’est parce que nos atouts sont immenses ! Nous pouvons tirer des bénéfices du Grand Paris qui se structure, des Jeux Olympiques de 2024, du projet de liaison ferroviaire Picardie-Roissy, des évolutions de l’intercommunalité, mais aussi du Brexit qui conduit de nombreux entrepreneurs britanniques à chercher des espaces agréables et connectés pour leurs futures implantations. Pour cela, il faut pouvoir être entendu par le Gouvernement, nos représentants au Parlement et l’Europe. Sans cela, nos impôts augmenteront, notre Ville déclinera et l’immobilier perdra de sa valeur. 

Tout comme vous, j’aime Lamorlaye. Je prends donc mes responsabilités. Je souhaite que vous me fassiez confiance pour vous servir en tant que Maire. Je m’engage, avec Marie-Paule Donsimoni à mes côtés, pour former un binôme permettant d’être disponibles à plein temps. 

Ayant l’investiture de La République En Marche, notre liste rassemblera des femmes et des hommes qui œuvrent au quotidien pour la qualité de vie à Lamorlaye. Vous voulez nous rejoindre ? Prenez contact avec nous, nous aurons plaisir à échanger ensemble. 

Vous pouvez compter sur moi pour construire sérieusement un avenir prometteur pour Lamorlaye. Je suis à l’écoute de tous. Construisons ensemble ce renouveau.

Nicolas Bourgeois